Logo Groupe S impression
NL|FR|EN
Identification
        
Cinq manières simples d’épargner de l’argent si vous engagez des travailleurs

04.12.2017

Jobs, jobs, jobs. Ces trois mots décrivent un des objectifs du Gouvernement fédéral. Et ce n’est pas étonnant : un nombre plus élevé de travailleurs ne peut être que favorable pour notre économie. Il a donc mis en place, avec les entités fédérées, différents incitants à l’embauche, sous la forme de primes, réductions et autres subsides. Intéressons-nous aux différentes possibilités…

1. Pas de cotisations patronales de base sur le premier travailleur

Vous engagez un premier travailleur et ses prestations trimestrielles sont supérieures à 80 % ? Dans ce cas, vous serez exonéré de cotisations patronales de base pour une durée indéterminée.

En dessous de ce seuil, une diminution de ces cotisations sera calculée au prorata. Cette mesure concerne tout premier engagement jusqu’au 31 décembre 2020.

2. Diminution des cotisations sociales du deuxième au sixième travailleur

La diminution des cotisations sociales ne concerne pas uniquement le premier travailleur. Les deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième entrent aussi en ligne de compte. Cette mesure a été renforcée par le Gouvernement le 1er janvier 2017.

3. Allocation de travail pour les jeunes travailleurs et les demandeurs d’emploi de longue durée en Région wallonne (Impulsion)

Depuis le 1er juillet 2017, vous pouvez recevoir une allocation de travail si vous engagez un jeune demandeur d’emploi inoccupé en Région wallonne. Ce jeune demandeur d’emploi doit, le jour de son entrée en service :

  • avoir moins de 25 ans ;
  • avoir sa résidence principale en Région wallonne de langue française ;
  • être:
    • soit peu qualifié
    • soit moyennement qualifié et être au chômage depuis au moins 6 mois.

Une allocation de travail est également prévue pour l’engagement d’un demandeur d’emploi de longue durée qui :

  • est demandeur d’emploi inoccupé depuis plus de 12 mois ;
  • a sa résidence principale en Région wallonne de langue française.

Une mesure similaire a été mise en place pour les demandeurs d’emploi bruxellois.

4. Le groupe cible travailleurs âgés à Bruxelles

Depuis le 1er octobre 2016, vous bénéficiez de cotisations sociales réduites si vous occupez, dans une unité d’établissement à Bruxelles, un travailleur :

  • qui a au moins 55 ans ;
  • qui appartient à la catégorie 1 de la réduction structurelle et ;
  • dont le salaire trimestriel de référence ne dépasse pas 10 500 euros.

Une mesure similaire existe aussi en Région flamande et en Région wallonne de langue française.

5. Une prime pour engager un demandeur d’emploi de longue durée en Région flamande

Vous êtes un employeur du secteur privé ou public et vous souhaitez engager un demandeur d’emploi inoccupé ? Vous pourriez alors être concerné par une prime du VDAB, qui peut atteindre 4250 euros. Le candidat que vous souhaitez engager doit néanmoins :

  • être inscrit comme demandeur d’emploi auprès du VDAB depuis au moins deux ans, au moment de l’entrée en service ;
  • avoir entre 25 et 55 ans ;
  • être occupé dans un siège d’exploitation situé en Région flamande ;
  • être lié par un contrat à durée indéterminée ou par un contrat à durée déterminée (ou plusieurs contrats successifs) dont la durée atteint au moins 3 mois.

Afin d’obtenir la confirmation que les différentes conditions sont remplies, le candidat (et lui seul) doit contacter le VDAB par courrier électronique (tewerkstelling@vdab.be).

-


Autres articles portant sur ce sujet :

              <<  <   Page 2 de 2   

Pour rester au courant de l’actualité sociale, inscrivez-vous à notre newsletter !

  
Plan du site | Conditions d'utilisation | Vie privée | Contacts        Group S 2017