Logo Groupe S impression
NL|FR|EN
Identification
        
Taux de l’impôt des sociétés diminué pour les PME : la rémunération minimale du dirigeant d’entreprise augmente

12.02.2018

Dans le cadre de l’impôt des sociétés, les PME peuvent bénéficier d’un taux plus avantageux. Elles doivent cependant verser une rémunération minimale – 45 000 euros sur une base annuelle - à au moins un dirigeant d’entreprise.

Pour bénéficier de ce taux plus avantageux, plusieurs conditions doivent être respectées. Ainsi, les PME doivent notamment verser à au moins un dirigeant d’entreprise (une personne physique) une rémunération minimale, dont le montant passe en 2018 de 36 000 euros bruts à 45 000 euros bruts sur une base annuelle. Si le bénéfice de la société est inférieur à 45 000 euros, une rémunération égale à ce bénéfice suffit. Notons que les starters ne doivent pas verser de rémunération pendant 4 ans.

Si la rémunération est inférieure au montant minimum de 45 000 euros ou à la moitié de la base imposable, la PME devra payer un impôt supplémentaire et spéciale :

  • 5 % pour les années d’imposition 2019 et 2020;
  • 10 % pour 2021.

Les starters ne sont pas concernés par cette mesure pendant 4 ans.

Adressez-vous à votre comptable pour en savoir plus.

Frank Verbruggen - Legal manager

Pour rester au courant de l’actualité sociale, inscrivez-vous à notre newsletter !

  
Plan du site | Conditions d'utilisation | Vie privée | Contacts        Group S 2017